Series-sources.com » Le coin santé » Neurosciences et éducation : quel avenir ?

Neurosciences et éducation : quel avenir ?

L’Éducation s’est basée sur de différentes disciplines qui sont devenues de plus en plus nombreuses au fil du temps. Parmi ces disciplines, on retrouve la philosophie, la psychologie, l’histoire, la sociologie, l’anthropologie et la didactique. Alors pourquoi ne pas ajouter les neurosciences aux disciplines qui composent l’éducation ?

Les neurosciences, de leurs côtés, sont les sciences qui étudient le système neveux dans tous ses aspects, allant de l’aspect moléculaire à l’aspect cognitif. Cette science a connu récemment une formidable avancée et elle est, depuis, propulsée au-devant de la scène scientifique. En effet, elle est rapidement devenue indispensable dans de nombreux domaines, comme la médecine et les sciences cognitives. Il semblerait aujourd’hui que les neurosciences seraient un plus considérable dans le domaine de l’éducation.

Qu’est que les neurosciences ont à offrir à l’éducation ?

Les neurosciences, grâce à leur compréhension du cerveau, apportent un éclairage supplémentaire sur la pédagogie et les méthodes d’enseignements, grâce à quoi les méthodes d’éducations muteront peut-être pour offrir quelque chose de meilleur aux futures générations. Appliquées aux sciences de l’éducation, les neurosciences offrent de nombreux avantages parmi lesquels on retrouve :

  • Elles apportent de nouvelles perspectives sur les moyens d’apprentissage et peuvent innover dans le domaine de l’éducation.
  • Elles peuvent aider à l’élaboration de nouveaux programmes.
  • Grâce à la neuroscience nous avons une meilleure compréhension des notions d’intelligence, de la mémoire et des moyens d’obtenir le savoir qui, au final, est le but de l’éducation.

Ces neurosciences ont pourtant de nombreux détracteurs qui restent sceptiques en ce qui concerne l’idée de les introduire au sein de l’éducation. Certaines personnes préfèrent une approche plus classique de l’enseignement. L’utilité des neurosciences dans le domaine de l’éducation est pour l’instant remise en cause et doit encore faire ses preuves.

Un nouveau de champ de recherche : la neuroéducation

La combinaison, bien qu’encore nouvelle, a donné naissance à un nouveau champ de recherche multidisciplinaire qui est la neuroéducation, qui met en valeur les découvertes obtenues sur la mémoire, l’apprentissage et l’intelligence au service de l’éducation. Cette discipline cherche aussi à trouver des solutions à des troubles cognitifs comme la dyslexie ou les troubles de l’attention. De plus en plus d’universités commencent à y donner de l’importance et à mettre des ressources à la disposition des chercheurs travaillant dans ce domaine. Cette discipline propose notamment d’utiliser la neuroimagerie pour mieux comprendre les mécanismes d’apprentissage, les troubles d’apprentissage et la cognition. Cette technique a déjà mis en évidence certains marqueurs neuraux révélant notamment des problèmes de dyslexie.

L’application réelle des neurosciences au service de l’éducation n’est encore qu’au stade expérimental à cause de nombreux débats, et de remise en question. Cela dit, la fusion de ces 2 disciplines reste du domaine du possible et les chercheurs voient cette fusion avec optimisme.

D'autres séries :

Top